La lettre énergétique

Ecrire une lettre énergétique

Lorsqu’une situation bloque ta vie à cause d’un événement ou d’une personne en particulier elle est source de douleur et apaiser ta blessure devient essentielle ! La lettre énergétique peut être une bonne solution.

Le dire à la personne te semble peine perdue, trop difficile et la communication peut être impossible. Afin de te libérer et d’évacuer tes émotions, je t’encourage à écrire une lettre à qui tu le souhaites…pour exprimer ce que tu ressentais ou ce que tu as pu ressentir.

Il ne s’agit pas de parler de la personne, de la critiquer ou de la juger mais de parler de toi et de tes ressentis sur le ton qui te fait du bien, tristesse, colère, rage….

Pourquoi énergétique ?

L’idée est de mieux utiliser ton énergie. Prouvé depuis la nuit des temps, écrire et parler font partie des libérations émotionnelles et si l’un est impossible, alors l’autre sera à privilégier.

Toute l’énergie que tu utilises à combattre tes émotions parasites va pouvoir être utilisée pour ta reconstruction. Tu ne refoules plus, tu libères ! Tu ouvres, tu laisses parler tes émotions pour faire la place à la lumière.

Laisse parler ton cœur et exprime ton mal-être sans retenue.

  • Lorsque tu écris, prends le temps et laisse sortir toutes les émotions, sans t’auto-censurer, sans chercher à faire du style ou à bien écrire.
  • Commence par lui dire « Bonjour ». Tu peux tout dire dans cette lettre, tout dénoncer, tout cracher, tout vomir ; ce qui est enfoui au plus profond de toi et te pourrit la vie !
  • Relis cette lettre à voix haute puis brûle-la à l’extérieur pour nettoyer ta souffrance.

Tu peux faire autant de lettres que tu veux à autant de personnes que tu le souhaites.

“Ce qui ne s’exprime pas , s’imprime dans le corps !”

Cet exercice de lettre énergétique, permet de clarifier, libérer ton cerveau, d’y voir plus clair, de prendre de la distance et surtout de t’exprimer et de te respecter ♥.


Découvre les autres articles du blog :

justo felis Aliquam Praesent mattis eget consectetur Aenean risus.